SEPA – Dernière ligne droite, le compte à rebours a commencé

Cover image: SEPA – Dernière ligne droite, le compte à rebours a commencé

Au 1er février prochain, les entreprises devront être capables de réaliser des virements et des prélèvements au format européen (SEPA). Il reste donc moins d’un an pour se préparer à recevoir ou émettre les nouveaux formats de fichiers sous la norme XML ISO 20022. La non-conformité aura des conséquences importantes sur les opérations quotidiennes comme les retards d’encaissements, le non virement des salaires ou encore le non encaissement des factures.

Si la migration vers le virement européen SCT (SEPA Credit Transfer) est essentiellement technique, le prélèvement européen SDD (SEPA Direct Debit) quant à lui nécessite une modification en profondeur, notamment avec la gestion des mandats. Et la loi est très claire : la France n’est pas concernée par le report de date d’entrée en vigueur du SEPA dans la mesure où elle n’a fait aucune demande de dérogation auprès du législateur.

Au-delà de l’aspect légal, l’Europe des paiements est une formidable opportunité pour optimiser ses processus et réduire ses coûts en rationalisant ses relations bancaires, en sécurisant ses données ou en centralisant ses paiements, etc.

Kyriba a élaboré un guide SEPA complet sur la réforme, les formats XML et les solutions proposées pour se préparer à l’Europe des paiements.

Pour en savoir plus sur votre migration SEPA, téléchargez le guide SEPA.