Moderniser la trésorerie, réduire les risques et augmenter les marges au moyen de l’automatisation


  • Shovel
    Date de création
    1903
  • buildings icon
    Secteur
    Biens de consommation
  • Location
    Siège social
    New Jersey, États-Unis
  • growth icon
    Chiffre d'affaires
    16 milliards de dollars
  • Employees
    Employés
    57 000 personnes

L’entreprise de biens de consommation Newell Brands a tiré parti de la technologie pour mener à bien un important projet de modernisation de sa trésorerie.

En 2016, Newell Rubbermaid a acheté Jarden Corporation pour former une nouvelle entreprise de biens de consommation de 16 milliards de dollars, Newell Brands. Si l’opération a apporté des avantages commerciaux considérables, elle a également entraîné un certain nombre de défis en matière de trésorerie.

Besoin d’innover

Avant l’acquisition, les deux équipes passaient beaucoup de temps sur des processus manuels ; les possibilités d’entreprendre des activités à valeur ajoutée étaient donc limitées.

La trésorerie de Newell avait sous-investi technologiquement, ce qui signifiait que l’équipe combinée devait assumer de nombreuses tâches supplémentaires sans pouvoir augmenter les effectifs. Des feuilles de calcul étaient utilisées pour

la gestion quotidienne de la trésorerie, ce qui donnait à l’entreprise une visibilité limitée de la trésorerie globale. Les positions de trésorerie quotidiennes étaient gérées manuellement et leur exécution nécessitait deux employés pendant plus de 20 heures par semaine, tandis que le rapport de trésorerie global n’était disponible qu’une fois par mois.

L’automatisation était également nécessaire en matière de couverture. Malgré d’importantes pertes nettes liées aux opérations de change, l’inefficacité des processus a fait que la société n’a mis en place aucun programme de couverture du bilan et ne couvrait que des prêts inter-société ponctuels. Une solution logicielle autonome était utilisée pour gérer les couvertures de flux de trésorerie, mais elle ne proposait pas d’automatisation.

« La collecte et l’assimilation des données étaient le plus grand défi, et c’est là que nous voyons les plus grands avantages. »

Amit Singh, Vice-président principal et trésorier, Newell Brands

Trouver une solution

Il était clair que la technologie et l’automatisation étaient essentielles pour que l’équipe trésorerie atteigne son objectif visant à devenir plus stratégique et à libérer de la valeur pour l’organisation. Après l’acquisition, Amit Singh, le nouveau vice-président principal et trésorier de Newell, a mis en place un plan pour intégrer et moderniser l’organisation de la trésorerie combinée. L’introduction d’une solution de gestion de trésorerie (TMS) et d’une solution d’analyse des devises dans le Cloud, permettant d’automatiser les tâches manuelles, d’atténuer les risques et de libérer du temps pour l’analyse des données stratégiques, était essentielle pour les plans de M. Singh.

À la suite d’un appel d’offres formel, Kyriba a été choisi comme TMS pour la gestion de trésorerie, la gestion des paiements, la connectivité bancaire, la comptabilité de couverture et les dérivés de taux d’intérêt. Newell a également choisi une plateforme de gestion des devises dans le Cloud, FiREapps, pour sa collecte de données, la consolidation de l’exposition, l’analyse et le rapport des devises et les recommandations de couverture. La société s’est également appuyée sur la prise en charge des opérations de change de FXall, qui a été intégrée à la solution Kyriba et FiREapps afin d’automatiser le processus de couverture.

Les avantages

Le projet a abouti à une transformation complète de la trésorerie. Le nouveau processus extrait les données de 38 systèmes ERP existants et de 25 unités commerciales différentes. Grâce à l’automatisation de la gestion de trésorerie, à la modernisation du flux de travail et à des prévisions de trésorerie plus opportunes et plus précises, la taille du programme de couverture du bilan est passée de 800 millions de dollars en 2015 à 2 milliards de dollars en 2016.

De plus, avec la mise en œuvre de la solution robuste de comptabilité de couverture et de négociation, Newell a réalisé 1,3 million de dollars d’économies sur les frais de négociation avec l’intégration de FiREapps et FXall. Dans l’ensemble, les processus de trésorerie ont considérablement gagné en efficacité, l’automatisation du workflow permettant de libérer du temps pour les activités à valeur ajoutée. La visibilité de la trésorerie est passée de moins de 50 % à 95 %, tandis que la consolidation des plateformes technologiques a également permis de réaliser des économies de 120 000 dollars par an.

En plus des avantages existants, le projet jette les bases des améliorations futures. Cela inclut notamment l’ajout de fonctionnalités bancaires internes et de compensation de devises dans Kyriba, ainsi que l’extension des processus de prévision de l’exposition des flux de trésorerie dans FiREapps.

Célébrer le travail d’équipe

Le projet a complètement modernisé les processus de trésorerie de Newell, une réussite que Singh attribue à deux facteurs. Le premier est l’utilisation d’une technologie innovante. Le second est le soutien d’une équipe trésorerie interne dévouée et ambitieuse, qui ne se laisse pas décourager par les bouleversements d’une fusion importante.« C’est une chose d’avoir des idées, mais c’en est une autre de les mettre en œuvre » a déclaré Singh. « J’ai la chance d’avoir une équipe qui croyait aux mérites de la technologie dans le domaine de la trésorerie, et qui a travaillé très dur pour mettre en place ces solutions. »

 

img
Active Liquidity

Faites évoluer la gestion de vos liquidités pour en faire un vecteur de croissance et de création de valeur.

Découvrir comment