Prévention de la fraude financière

L’efficacité des contrôles financiers est devenue plus importante avec l’augmentation de la fraude et de la cybercriminalité. Alors que les fraudeurs continuent de trouver de nouvelles méthodes de piratage, il est essentiel que la trésorerie élabore des politiques et des procédures visant à améliorer la protection contre les risques d’hameçonnage, de fraude externe et de fraude interne.
L’utilisation de feuilles de calcul présente des risques pour la trésorerie et l’ensemble de l’organisation. Kyriba aide à prévenir et à détecter le risque de fraude et de cybercriminalité en :
  • Centralisant la visibilité sur l’activité bancaire et les fondés de pouvoir
  • Standardisant les processus de validation des paiements
  • Prenant en charge les activités de rapprochements quotidiens et intrajournaliers et les accusés de réception de paiement
  • Alignant les contrôles de trésorerie sur les politiques en matière de sécurité de l’information pour assurer la sécurisation des applications et des données
  • Mettant en application les politiques internes en matière de trésorerie et les bonnes pratiques

L’utilisation de feuilles de calcul et de portails bancaires dans le cadre de la gestion de la trésorerie ne constitue plus une protection contre les escroqueries de type ingénierie sociale, que ce soit en interne ou en externe.

Il est important d’améliorer la protection de la trésorerie, en ce qui concerne non seulement les workflows de paiement, mais également les processus de trésorerie. L’organisation doit obtenir l’assurance de l’existence de ces contrôles et d’une documentation permettant d’évaluer leur efficacité.

Dans le but d’améliorer les contrôles et de lutter contre la fraude et la cybercriminalité, la trésorerie requiert au minimum :
   Workflows standardisés
   La double authentification, concernant notamment les validations de paiement
   Élimination des étapes manuelles et des e-mails dans les workflows de validation
   Pistes d’audit à l’échelle de la trésorerie
   Cryptage de toutes les données de trésorerie, pendant leur transfert et lorsqu’elles sont inactives
   Séparation complète des tâches afin de réduire le risque de fraude interne
   Centralisation des centres de contrôle pour la surveillance en temps réel des données, l’accès au système et les changements de contrôle

Kyriba propose ces fonctionnalités et bien plus encore afin de conformer vos processus de trésorerie aux politiques de votre organisation en matière de sécurité de l’information, garantissant ainsi une protection maximale contre les erreurs fortuites et les tentatives de fraude. Les bonnes pratiques doivent être appliquées afin de ne pas exposer l’organisation à des risques inutiles.

 

Une démonstration vous intéresse ?

Echangez avec nos experts et bénéficiez d’une démonstration gratuite et personnalisée pour découvrir comment Kyriba peut vous permettre de moderniser vos opérations de trésorerie et financières.