Quatre critères pour une véritable transformation de la finance

By Dory Malouf juin 11, 2019

Les directeurs financiers et les chargés de trésorerie de nos jours dirigent leurs entreprises en surfant sur des vagues économiques turbulentes de plus en plus imprévisibles. Dans ce contexte de volatilité des marchés, les cadres financiers sont appelés à prendre des décisions stratégiques de façon plus rapide et efficace, qui protègent leurs entreprises contre les pertes et qui promeuvent les perspectives de croissance. En conséquence, les solutions en temps réel qui confèrent aux directeurs financiers une visibilité accrue et une connaissance supérieure au titre de leur trésorerie et de leurs liquidités sont de plus en plus prisées. Cependant, de nombreuses entreprises ne disposent pas de solution qui donne vraiment les moyens d’agir aux directeurs financiers.

Voici quatre résultats que les directeurs financiers doivent utiliser pour valider et impulser une véritable transformation de la finance :

  1. amélioration de la productivité, qui offre des avantages concurrentiels sur les pairs du secteur ;
  2. visibilité en temps réel, y compris les fonctionnalités d’information décisionnelle ;
  3. application systématique des contrôles internes ; et
  4. la capacité à faire progresser les partenariats commerciaux stratégiques interfonctionnels.

Penchons-nous de plus près sur les raisons pour lesquelles ces résultats sont essentiels à l’accélération de la croissance sur un marché instable.

Productivité accrue grâce à l’automatisation

La productivité ne se résume pas uniquement aux gains de temps grâce à l’automatisation. L’objectif est de transformer le rendement de votre équipe finance en un avantage concurrentiel sur vos pairs du secteur. L’automatisation, la simplification de l’évolutivité lors d’une expansion rapide, la normalisation entre les régions et les équipes à l’échelle internationale, les protocoles de sécurité aux fins de lutte contre la cybercriminalité et de protection des données et le reporting d’audit aux fins d’allègement des fardeaux de conformité constituent les piliers de la productivité. Kyriba compte plusieurs exemples de réussite qui mettent en exergue bon nombre de ces avantages. Lisez un exemple de HCSC.

Lecture associée : comment HCSC a-t-elle mis en place une équipe de trésorerie hautement performante ?

Outre les études de cas de clients, une analyse commerciale de Kyriba réalisée auprès de 217 entreprises utilisant un TMS a révélé des améliorations notables de la performance, notamment des économies de temps et de coûts. L’étude a révélé que l’automatisation et la normalisation permettaient d’économiser plus de 450 heures par mois, soit l’équivalent de 57 jours de travail interfonctionnels par mois. Vous trouverez ci-dessous une répartition du nombre de jours interfonctionnels économisés par mois, selon l’étude réalisée par l’équipe d’analyse de la valeur de Kyriba :

  • 25 jours pour la gestion et les prévisions de trésorerie ;
  • 16 jours pour la comptabilité des flux et le rapprochement de trésorerie ; et
  • 11 jours pour les opérations de paiement.

Économies découlant du déploiement d’un TMS selon The Kyriba Business Value Analysis Study, 2018 (Analyse de valeur commerciale de Kyriba – 2018) :

  • 2,5 millions de dollars – le rendement annuel moyen tout compris tiré du déploiement d’un TMS ;
  • 126 000 de dollars – économies annuelles moyennes sur les frais d’analyse des frais bancaires ;
  • 107 000 de dollars – économies annuelles moyennes sur les opérations de change ; et
  • 745 000 de dollars – l’avantage net annuel moyen lié à l’optimisation des intérêts, tirés d’une réduction de 46 % de la trésorerie inutilisée.

La valeur générée par le déploiement d’un TMS est importante et facile à démontrer. Les analystes de la valeur chez Kyriba proposent une analyse de rentabilité et des conseils en affaires aux entreprises qualifiées, qui mettent en évidence les économies et les avantages qu’un TMS peut offrir à votre entreprise.

Visibilité en temps réel

Avec la rationalisation des processus manuels, plus de temps pourrait être consacré à la génération de rapports et à l’analyse. Par exemple, au-delà de la génération de rapports de gestion traditionnels, Kyriba Business Intelligence propose des outils de visualisation des données ainsi que des tableaux de bord interactifs qui permettent d’obtenir des informations pratiques à partir de données financières. Grâce à des rapports immédiats et dynamiques, l’information décisionnelle procure des connaissances visuelles que les feuilles de calcul n’offrent pas. Les utilisateurs peuvent obtenir directement des réponses à leurs questions stratégiques, telles que : « À quels risques mes flux de trésorerie sont-ils exposés ? », « Notre projet de rationalisation bancaire est-il en phase avec notre objectif de réduction des frais bancaires ? » ou « Mes prévisions de trésorerie mondiales sont-elles fiables ? ». L’ouverture des opportunités grâce à des analyses en temps réel permet aux directeurs financiers d’améliorer les opportunités dans n’importe quel environnement de marché.

Contrôles internes systématiques

Grâce à un TMS, l’équipe de trésorerie peut collaborer aisément avec celle de l’analyse stratégique en vue de promouvoir la croissance de l’entreprise. Bloquer et sécuriser de la trésorerie est une autre opération d’appui qu’un TMS peut aider à gérer à grande échelle. Un TMS peut centraliser et automatiser les paiements, améliorer les opérations de paiement, et offrir des fonctionnalités de détection des fraudes en temps réel afin d’aider à réduire les pertes de trois manières :

  1. Améliorer les contrôles financiers pour éviter la fraude aux paiements, les erreurs humaines et les autres risques opérationnels
  2. Réduire le risque financier avec une visibilité centralisée en temps réel sur les prévisions et la gestion de la trésorerie en matière d’exposition de change
  3. Appliquer systématiquement la comptabilité de caisse et la conformité des processus

De nombreuses entreprises préfèrent tenir pour acquis que les pertes dues à la fraude aux paiements et à la cybercriminalité découlent d’un problème d’ordre informatique. Il existe des rapports percutants qui suggèrent le contraire. En 2017, 78 % des entreprises ont signalé des tentatives de fraude aux paiements et, de ce chiffre, 46 % se sont avérées fructueuses. De ces tentatives qui se sont traduites par des pertes financières, 92 % ont entraîné des pertes aussi élevées que 0,5 % des revenus. La hausse du taux de couverture de 50 % à 75 % protège 1,25 million de dollars par 100 millions de dollars de revenus pour chaque hausse de 1 % en dollars. La valeur de la trésorerie bloquant la fraude aux paiements est réelle et mesurable si un système approprié est mis en place.

Capacité de faire progresser les partenariats commerciaux stratégiques interfonctionnels

L’équipe de trésorerie, soutenue par un TMS de premier plan, peut mieux gérer les processus, améliorer la génération de rapports et la visibilité dans l’ensemble de l’entreprise grâce à l’information décisionnelle et enrayer les menaces grâce à des contrôles systématiques. En sa capacité de conservateur d’informations commerciales qui stimulent la création de valeur dans l’ensemble de l’entreprise, l’équipe de trésorerie est le conseiller de confiance par excellence. Selon l’Enquête mondiale de Deloitte sur la trésorerie des entreprises (2017), 80 % des directeurs financiers disent avoir besoin du trésorier comme conseiller stratégique de l’entreprise. Il existe de nombreux scénarios dans lesquels l’équipe de trésorerie joue un rôle primordial dans l’accélération des mouvements de trésorerie afin de financer la croissance : lorsqu’un nouveau projet est proposé et que le financement doit être trouvé ; lorsque l’entreprise se prépare à racheter des actions ; lorsqu’une entreprise envisage d’étendre les délais de règlement sans mettre en péril les relations avec les fournisseurs ; ou si une série de fusions et d’acquisitions sont en jeu. L’équipe de trésorerie est la mieux placée pour prodiguer des conseils sur la manière dont ces projets pourraient être financés et le moment auquel un tel financement serait opportun.

Conclusion

La volatilité des marchés et la protection contre les pertes constituent une priorité permanente pour les directeurs financiers des multinationales et leurs équipes de trésorerie. Lorsque les directeurs financiers sont appelés à agir comme chef de file stratégique pour l’entreprise, leurs équipes de trésorerie seront tenues d’améliorer l’aide à la décision. Dans ce rôle, l’équipe de trésorerie devient le conseiller de confiance du directeur financier et agit à titre de facilitateur d’affaires auprès de nombreux services au sein de l’entreprise. Bien que les professionnels de la trésorerie soient des professionnels de la finance hautement qualifiés et spécialisés, leur capacité à répondre à ces demandes est presque impossible à grande échelle sans la solution technologique appropriée. Les équipes de trésorerie d’aujourd’hui ont une excellente occasion pour créer des avantages concurrentiels pour leur entreprise et accélérer les possibilités de croissance.

img
Activer la liquidité.

Transformez la façon dont vous utilisez la liquidité comme un vecteur dynamique de croissance et de création de valeur

Découvrir comment