Les incontournables de la sauvegarde d’activité : visibilité 360°sur la liquidité, gestion du risque, prévisions et gestion de la chaîne d’approvisionnement

By Bob Stark mars 20, 2020

La question la plus souvent posée par les PDG aux financiers est « avons-nous suffisamment de liquidités? ». C’est une question stratégique en période de crise car c’est par elle qu’une entreprise peut survivre … ou défaillir. Lors d’une crise comme celle que nous traversons, le premier poste impacté est la liquidité court terme, avec d’autant plus de questionnements que la crise peut durer. De plus, comme très peu d’actions ont résisté à la chute des marchés boursiers, les investisseurs privilégient des sociétés solides ayant un accès à la liquidité. Avoir une visibilité 360° sur sa trésorerie, la savoir protégée et pouvoir s’assurer qu’elle peut croître s’avère critique.

La trésorerie peut offrir cette valeur-ajoutée en se concentrant sur trois KPI.

1. Visibilité 360° et prévisions de liquidités

Les PDG et les DAF sont constamment interrogés par les investisseurs et les analystes sur les soldes de trésorerie actuels, les projections, ainsi que sur les prévisions de flux de trésorerie disponibles. Les trésoriers ne peuvent pas se permettre d’être conservateurs sur leurs prévisions en conservant des réserves au cas où ils se tromperaient. La minimisation de la trésorerie requise pour le fonds de roulement et l’optimisation de l’investissement de trésorerie excédentaire – en particulier dans un contexte de baisse inattendue des taux d’intérêt – créent une opportunité pour les trésoriers qui excellent dans la gestion de la liquidité.

2. Protection contre la volatilité des devises

Pour la plupart des devises, les taux de change n’ont pas été aussi volatils que les marchés boursiers, mais la volatilité à court terme peut encore faire des ravages sur les projections de flux de trésorerie et les résultats. Indépendamment des politiques de couverture et de leurs organisations, les trésoriers qui ne connaissent pas parfaitement leurs expositions aux devises seront confrontés à des questions difficiles si le FX fonctionne contre eux. Armés de connaissances sur les expositions, stratégies de couverture efficaces et / ou de compensation des devises naturelles, leurs CFO et leur PDG pourront prendre de meilleurs décisions pour surmonter la crise.

3. Fonctionnement en tant que centre de profit

Pour la plupart des CFOs, la trésorerie fonctionne comme un centre de profit, avec pour principales ressources, les revenus d’intérêts, les opérations bancaires internes et les remises fournisseurs pour stimuler la performance financière. Les récentes baisses de taux d’intérêt et les possibles nouvelles mesures incitent les équipes de trésorerie à réduire leur dépendance à l’égard des revenus d’intérêts et à se concentrer sur la réduction des frais bancaires, la transformation numérique et d’autres objectifs de rentabilité. Un trésorier qui sait utiliser les données est mieux placé pour débloquer des opportunités de création de valeur et de réduction des coûts.

Minimiser les perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales

A première vue, minimiser les perturbations de la chaîne d’approvisionnement peut sembler difficile pour les trésoriers. Comment la trésorerie peut-elle avoir une influence sur les chaînes d’approvisionnement en Italie, Corée du Sud ou Chine? Pourtant, les trésoriers ont un levier incroyablement puissant à leur disposition: ils ont de l’argent.

En temps de crise, les organisations axées sur la préservation de la trésorerie peuvent être tentées d’améliorer leur fonds de roulement en retardant les paiements. Ce n’est pas un nouveau concept. Depuis de nombreuses années, les fournisseurs subissent les conséquences des crises avec l’étalement des délais de paiement. Bien que cette stratégie «génère» de la trésorerie, elle le fait au détriment des fournisseurs.

A contrario, les trésoriers peuvent aider les fournisseurs en offrant des conditions de paiement anticipés en échange d’une remise ou via des partenaires bancaires de financement de la chaîne d’approvisionnement. L’injection de liquidités dans la chaîne d’approvisionnement peut offrir une bouée de sauvetage aux fournisseurs. De plus, les trésoriers amélioreront leur propre rendement sur les liquidités – dans le cas où les taux du marché monétaire chutent – ou augmenteront les jours à payer (DPO) en collaborant avec une banque de financement.

Quels que soient les KPI de trésorerie et de fonds de roulement, le financement par paiement anticipé peut offrir un gain pour la trésorerie tout en répondant simultanément aux besoins de liquidités.

Face à la crise du Coronavirus, les équipes de trésorerie peuvent préparer la sortie de crise avec des scénarios temporaires ou de plus longue durée en pratiquant des plans de continuité de l’activité, en mettant en œuvre des stratégies de liquidité et en injectant des liquidités dans les chaînes d’approvisionnement de leur organisation. Les trésoriers qui excellent dans chacun de ces domaines soutiendront non seulement leurs équipes de gestion, mais ils deviendront également de précieux conseillers stratégiques.

img
Active Liquidity

Faites évoluer la gestion de vos liquidités pour en faire un vecteur de croissance et de création de valeur.

Découvrir comment