Les cinq dangers des mauvaises prévisions de trésorerie pour les directeurs financiers

By Erik Bratt février 8, 2018

Des prévisions de trésorerie correctes et une bonne gestion de la trésorerie sont essentielles à toutes les organisations pour un certain nombre de raisons, notamment pour gérer efficacement les liquidités et les risques. La plupart des trésoriers comprennent l’importance des prévisions de trésorerie opportunes et justes (même s’ils ne parviennent pas toujours à les obtenir…), mais est-ce le cas de leur directeur financier ? De nombreux directeurs financiers acceptent d’emblée les prévisions et la gestion de trésorerie fournies par l’équipe de trésorerie. Toutefois, voici cinq conséquences auxquelles s’exposent, à l’échelle mondiale, les directeurs financiers qui ne prennent pas la peine de veiller à l’exactitude des prévisions de trésorerie.

1. Prise de mauvaises décisions commerciales qui affectent les performances de l’entreprise

Disposer d’une vision claire de la véritable position de trésorerie de l’entreprise est essentiel lorsqu’il faut prendre des décisions commerciales, qu’il s’agisse des modifications quotidiennes du niveau des effectifs ou d’engagements à long terme comme une politique de dividende et des plans de rachat de stock. Il est primordial d’agir rapidement, et plus vite le directeur financier dispose d’une visibilité sur la position de trésorerie de l’entreprise, plus vite il peut commencer à exécuter les plans. Inversement, des problèmes peuvent survenir lorsque cette vision est retardée : si le directeur financier ne comprend pas complètement les performances de l’entreprise ou si les prévisions de trésorerie s’appuient sur d’anciennes informations, l’entreprise risque de perdre un temps précieux à exécuter ses plans. Des données inopportunes peuvent par conséquent avoir un effet préjudiciable sur les performances.

Lecture complémentaire : Les six domaines clés dans lesquels les directeurs financiers ne donnent pas satisfaction au conseil d’administration

2. Incapacité à gérer le risque financier de manière efficace et transparente

La gestion du risque financier est une préoccupation majeure pour les directeurs financiers. La stratégie de couverture du risque de change d’une entreprise peut avoir un impact positif sur le résultat net, mais il existe également un risque que les décisions de l’entreprise concernant la couverture aient des effets négatifs. Les directeurs financiers doivent donc être en mesure d’accéder facilement aux données pertinentes afin de pouvoir gérer les risques financiers avec le plus d’efficacité et de transparence possible. Des données claires et exactes donnent également aux directeurs financiers les outils dont ils ont besoin pour expliquer la logique de leurs décisions concernant la couverture à leurs collègues et au conseil d’administration, et ainsi obtenir l’appui nécessaire. Enfin, elles leur permettent d’établir des rapports sur l’efficacité de la stratégie de couverture de l’entreprise.

3. Engagement de coûts de financement plus élevés que nécessaire

La position de trésorerie et les prévisions de trésorerie jouent un rôle essentiel lors de la détermination des besoins de financement actuels et futurs de l’entreprise, ce qui est d’une importance capitale étant donné le rôle du directeur financier dans la supervision de la structure financière de l’entreprise. L’accès à un crédit trop limité peut être dangereux, mais, de la même manière, une ligne de crédit plus importante que ce dont l’entreprise a réellement besoin peut entraîner des coûts plus élevés que nécessaire, même si cette ligne de crédit n’est jamais utilisée. En disposant d’une vision claire des soldes de trésorerie actuels et des flux de trésorerie à venir, les directeurs financiers sont mieux placés pour limiter les besoins en financements externes et ainsi réduire les coûts de financement.

4. Report d’opportunités d’investissement en raison d’un manque de confiance

Des problèmes peuvent survenir si les prévisions de trésorerie n’ont pas toujours été exactes par le passé, car cela peut entraver les plans d’investissement de l’entreprise. Par exemple, le directeur financier et le directeur général peuvent vouloir investir dans une opportunité telle qu’un projet de développement de talent. Pour pouvoir payer ce projet, l’entreprise peut avoir brièvement besoin d’un accès à une ligne de crédit, qui sera remboursée une fois que l’entreprise aura reçu un paiement dû par un client le mois prochain. Si les prévisions de trésorerie ont des antécédents exacts, le directeur financier peut avoir le feu vert pour réaliser cet investissement. Mais s’il existe un manque de confiance envers les prévisions de trésorerie, le directeur général risque de retarder ces plans.

5. Mauvaise efficacité opérationnelle

Pour finir, un manque de visibilité claire sur la position de trésorerie de l’entreprise risque d’entraver la capacité du directeur financier à surveiller la progression de certaines initiatives opérationnelles en particulier. Prenons l’exemple d’une entreprise qui a décidé de réduire l’une de ses opérations. En conséquence, la masse salariale devrait diminuer et passer de 5 millions à 3,5 millions de dollars pendant une période définie. Avec une bonne visibilité, le directeur financier doit pouvoir surveiller si le projet est en bonne voie. Sans visibilité suffisante, le directeur financier risque en revanche de manquer de discernement quant à la rapidité d’exécution et risque de rater l’occasion d’intervenir en temps opportun.

Les directeurs financiers et les trésoriers peuvent obtenir des prévisions de trésorerie en temps réel au moyen d’un système de gestion de trésorerie dans le Cloud (TMS). Ce type de système offre une visibilité globale de la trésorerie, ainsi que des prévisions avancées permettant aux directeurs financiers et à leurs équipes d’améliorer leur agilité et d’optimiser la prise de décisions.

Les cinq dangers des mauvaises prévisions de trésorerie pour les directeurs financiers

img
Activer la liquidité.

Transformez la façon dont vous utilisez la liquidité comme un vecteur dynamique de croissance et de création de valeur

Découvrir comment