Les bénéfices du Dynamic Discounting sur les liquidités et le financement de la Supply Chain

By Abhijit Prasad - SVP Working Capital Kyriba avril 29, 2021

Difficile de comparer et faire des parallèles entre la course de voiliers, et des domaines financiers spécialisés comme la Supply Chain Finance et le Dynamic Discounting. Mais il existe pourtant des similitudes troublantes entre ce sport et la finance, lorsque les deux cherchent à déployer budget et technologie de pointe afin de gagner les quelques points qui feront toute la différence.

Cela était particulièrement visible récemment dans la course de voiliers de l’America’s Cup en Nouvelle-Zélande. Ces exceptionnels voiliers monocoques AC75, qui parcouraient les baies au large d’Auckland, naviguaient souvent à une vitesse défiant toute logique de 40 à 50 nœuds, soit deux fois plus rapide que les vents qui les propulsaient ? Le tout au mépris de la gravité et des limites de vitesse conventionnelles.

La liquidité optimisée

La clé pour rendre un AC75 plus rapide qu’un concurrent presque identique est d’analyser toutes les données en temps réel afin d’apporter les ajustements nécessaires aux voiles, aux gouvernails, aux masses et aux ailes portantes pour parcourir, à la vitesse maximale, l’itinéraire optimisé. Il s’agit d’un concept appelé Velocity Made Good, VMG acronyme de référence, indispensable pour les vainqueurs de l’America’s Cup. Le perfectionnement de la VMG a été à la base de la victoire du bateau néo-zélandais sur ses concurrents mondiaux, une fois de plus.

La transformation de la course de voiliers axée sur la VMG, qui se vulgarise désormais jusqu’aux clubs, s’apparente à l’utilisation des nouvelles technologies pour la gestion de trésorerie et des liquidités. Nous pourrions même l’appeler Liquidity Made Good (La liquidité optimisée), où, soit dit en passant, la vitesse est également importante.

Nouvelles règles du jeu

Le déploiement de technologies plus puissantes peut améliorer la prise de décision, permettre une meilleure collaboration inter silos, clarifier des chaînes d’approvisionnement parfois opaques, et procurer de nouveaux avantages concurrentiels. Traditionnellement, seules les entreprises high tech et les institutions financières pouvaient en bénéficier.

Mais les plateformes logicielles basées dans le Cloud, l’essor de l’analyse de données, l’accès omniprésent à un stockage de données quasi illimité et la puissance de la connectivité « as-a-service » garantissent désormais, comme dans les courses de voiliers, que ces avantages se transmettent de l’élite pour uniformiser les règles du jeu.

Flexibilité et visibilité accrues

En particulier, l’environnement jadis calme du financement commercial est désormais compétitif avec de nouvelles opportunités permettant d’optimiser les ressources de trésorerie de diverses façons qui non seulement consolident les relations avec les fournisseurs, mais améliorent également les perspectives en matière de RSE, responsabilité sociale des entreprises. Les programmes Early Payment Discounting existent depuis de nombreuses années. Mais la persistance des taux d’intérêt très bas et les attentes d’une plus grande flexibilité exigent désormais des solutions plus créatives. Des réponses que la technologie peut désormais contribuer à apporter.

Dans le domaine de la Supply Chain Finance, les entreprises peuvent désormais recourir à la technologie pour transformer les programmes de paiements anticipés en Dynamic Discounting. Ils peuvent être un des piliers de la gestion plus globale du Working Capital, qui fait rimer meilleure visibilité avec optimisation de la liquidité et amélioration de la rentabilité. Cela peut sembler n’être qu’une simple méthode de règlement anticipé de factures. Mais le résultat et les bénéfices pour les deux parties vont bien au-delà et dépendent de la gestion qui en est faite.

Solution gagnant-gagnant

Pour que le Dynamic Discounting soit une réussite, il doit être suffisamment flexible (dynamique) sur le mode de paiement fournisseurs et sur les dates auxquelles ces derniers sont payés. Les paiements effectués avant les dates d’échéance sont associés à une remise sur les montants de la facture, remise calculée selon une échelle dégressive. Plus le paiement au fournisseur est versé en avance par l’acheteur, plus la remise est importante. La remise est donc « dynamique » par rapport au nombre de jours avant la date d’échéance de la facture et ne se résume pas simplement à avoir une remise ou non.

Plus important encore, les fournisseurs payés plus tôt, constatent une amélioration de leur position de liquidité leur permettant ensuite de payer leurs propres fournisseurs plus tôt, d’investir davantage dans leur entreprise…

Flexibilité de financement

Pour un acheteur disposant de capitaux importants et évoluant dans un environnement à faible taux d’intérêt, l’avantage est évident. Plutôt que de laisser des liquidités sur un compte à faible taux d’intérêt, il peut régler des factures importantes à l’avance pour bénéficier de remises supplémentaires et renforcer sa rentabilité. Par exemple, si un acheteur reçoit une remise de 2 % pour le règlement d’une facture nette à 90 jours après 30 jours, il peut investir le montant pendant 60 jours et bénéficier d’un rendement. Cela équivaut à un peu plus de 10 % de rendement annuel du capital, ce qui compenserait de loin toute perte d’intérêt.

L’acheteur exerce un contrôle total sur la façon dont ce programme est exécuté, détermine le montant du capital de financement à mettre de côté et ajuste ce capital en fonction des fluctuations saisonnières de la liquidité. Les éventuels problèmes de liquidité saisonniers peuvent alors également être gérés en associant le programme Dynamic Discounting à un programme de Supply Chain Finance traditionnel. Cela donne également la flexibilité nécessaire au financement par des tiers pour combler les lacunes qui seraient apparues en raison de soldes de trésorerie potentiels ou périodiques inférieurs disponibles pour l’accord initial.

En plus de générer un rendement sur la liquidité excédentaire, le programme Dynamic Discounting peut également réduire les risques associés à la chaîne d’approvisionnement (dans la mesure où la stabilité accrue des fournisseurs donne lieu à un risque fournisseur réduit), puis renforcer les relations avec les fournisseurs. À l’inverse, du côté des fournisseurs, il améliore les flux de trésorerie et offre des options de paiement anticipé, ce qui permet aux deux parties de gagner du temps, de placer plus rapidement les liquidités sur les comptes et d’accroître la visibilité de la liquidité. Des avantages en toutes circonstances !

Avantages en matière de RSE – Rendements sans risque

Rien n’est gratuit. Mais il existe d’autres avantages pour compenser les coûts initiaux de la mise en œuvre d’un programme moderne de Dynamic Discounting, notamment une hausse considérable du retour sur investissement de la trésorerie autrement inactive sans risque accru. Après tout, vous ne faites que payer à l’avance les fournisseurs existants, que vous devez de toute façon payer, sans aucun autre risque de contrepartie.

De plus, comme je l’ai mentionné plus tôt, l’examen beaucoup plus attentif porté actuellement sur le retour sur investissement peut également être considérablement renforcé par le soutien apporté à des fournisseurs souvent beaucoup plus modestes. Cela peut ensuite être plus largement communiqué directement dans les tableaux de notation RSE qui, à leur tour, mettent en évidence les acheteurs et les fournisseurs responsables.

Ainsi, pour profiter au maximum du vent et de meilleures performances de vos actifs, assurez-vous d’utiliser la bonne technologie pour renforcer la prise de décision. Ensuite, la connaissance du défi, la réduction des risques et la jouissance des avantages mutuels du Dynamic Discounting permettront une navigation beaucoup plus fluide et vous aideront à optimiser votre liquidité.

img
Active Liquidity

Faites évoluer la gestion de vos liquidités pour en faire un vecteur de croissance et de création de valeur.

Découvrir comment