Comment préserver les écosystèmes client-fournisseur en période de ralentissement économique ?

By Edi Poloniato, Directeur Supply Chain Finance, Kyriba juin 15, 2020

La spécificité de la crise actuelle oblige les entreprises à penser différemment la relation entre donneurs d’ordre et fournisseur afin de limiter l’impact du ralentissement économique. En complément des actions du gouvernement, plusieurs solutions peuvent apporter un soutien efficace pour préserver les écosystèmes client-fournisseur comme l’affacturage inversé collaboratif.

Cette époque de crise met à mal les trésoreries des entreprises les plus faibles comme les TPE, les PME et les artisans. Pour répondre à ce défi, « il existe des outils comme l’affacturage inversé collaboratif pour préserver les écosystèmes entre clients et fournisseurs », souligne Edi Poloniato, Directeur Supply Chain Finance de l’éditeur de solution de gestion de trésorerie Kyriba. « L’affacturage inversé est une solution de financement, dont les clients sont à l’initiative et qui offre aux fournisseurs la possibilité de bénéficier de paiements anticipés de leurs factures à des conditions très bénéfiques afin de soulager la trésorerie ». C’est une solution tripartite entre client, fournisseur et le financeur.

« L’affacturage inversé collaboratif est un dispositif que nous soutenons depuis longtemps », explique Pierre Pelouzet, Médiateur des entreprises*. « Nous sommes notamment missionnés par les ministres Darmanin et Le Maire qui soutiennent cet outil collaboratif intelligent. Il permet aux entreprises de disposer rapidement et facilement de trésorerie à des taux intéressants. Avec un développement massif, ce dispositif peut devenir un outil phare de solution de trésorerie, d’autant plus dans ce contexte de relance économique. Mais encore trop peu d’organisations privées et publiques l’exploitent ».

Auchan pionnier de l’affacturage inversé collaboratif

C’est ce qu’à pressenti un groupe comme Auchan. « Nous avons mené une réflexion en 2008 lors de la dernière crise pour une mise en place en 2012 », précise François Verrodde, ASAP Manager, Auchan Suppliers Advanced Platform du Groupe Auchan. « Notre offre a trois vocations : la liberté du fournisseur de financer ce qu’il veut quand il le souhaite, la simplicité et la transparence quant aux taux pratiqués. Pour répondre aux exigences des fournisseurs, nous fournissons un extranet, un système de paiement factoring et une solution de financement anticipée. Or, nous avons dû ajuster notre système dès le 16 mars pour les besoins urgents des TPE / PME. Il a fallu s’adapter au fait de ne plus avoir la présence physique des collaborateurs, donc totalement dématérialiser l’offre avec les fournisseurs et le partenaire financier, et ce le plus rapidement possible. D’où une politique de communication, afin d’avertir nos quelques 10 000 fournisseurs, notamment quant à la validation des factures au sein des différents ERP, pour qu’ils puissent envoyer leur scan de factures vers une adresse mail bien identifiée. Depuis le début de la crise, nous avons enregistré près de 60% d’inscriptions supplémentaires ».

Comme tout projet, il existe un certain nombre de paliers à respecter : étude du portefeuilles des fournisseurs en vue d’éligibilité au dispositif et de leur priorisation. Il faut ensuite choisir la meilleure solution puis définir le modèle économique, en premier lieu les taux pour les fournisseurs et les partenaires financiers. Sans oublier d’établir une architecture juridique adaptée. « Je lance un appel à tous les grands groupes et administration pour mettre en œuvre ces programmes d’affacturage inversé collaboratif, et aux fournisseurs qui travaillent pour ces grands groupes et administrations : n’hésitez pas à les pousser dans cette voie », conclut Pierre Pelouzet.

* Le médiateur des entreprises est un service public dont le rôle vise à créer des relations de confiance entre entreprises, notamment entre donneurs d’ordre et sous-traitants que ce soit pour des problèmes de rupture de contrats, de marques, de brevets et de paiement des factures. Ce service public offre des conseils et, une fois sollicité, tente une médiation pour trouver une solution entre les deux parties, rétablir le lien de confiance. Par ailleurs, ce service gouvernemental promeut tous les outils de confiance qui créent du lien et améliorent la gestion des entreprises.

Compte-rendu du web-séminaire du 14 mai 2020 regroupant :
    – Pierre Pelouzet, Médiateur des Entreprises
    – François Verrodde, Manager ASAP groupe Auchan
    – Edi Poloniato, Directeur Supply Chain Finance, Kyriba

img
Active Liquidity

Faites évoluer la gestion de vos liquidités pour en faire un vecteur de croissance et de création de valeur.

Découvrir comment