Posts

Alors que l'environnement des taux d'intérêt négatifs - ou nuls - persiste, l'accès à l'information devient de plus en plus important.
Le contexte de développement de la fraude en entreprise que nous constations depuis plusieurs années maintenant, amène l'ensemble de la communauté financière à s'intérroger sur les dispositifs de lutte proposés contre ce fléau.
En 2014, l'Europe a migré ses procédures de paiements vers un espace unique de paiement en euros avec la norme SEPA - Single Euro Payments Area - et donc vers la nouvelle norme ISO 20022.
Les bonnes relations que vous avez - et que vous souhaitez préserver - avec vos fournisseurs sont au coeur de votre stratégie de développement. C'est pourquoi, il est devenu indispensable de mettre à leur disposition un portail qui leur est dédié.
Comme pour la presse écrite, les trésoriers ont eu aussi leur marronnier de fin d’année : en l’occurrence, faire le bilan de l’année 2016 - qui sur le plan de l’économie et de la finance, a été particulièrement chargée - pour se projeter sur l’année à venir.
2015 a été une année marquée par le développement exponentiel des fraudes en entreprise avec environ 800 faits de fraudes ou de tentatives de fraude relevés en France ; et les informations disponibles sur le premier semestre 2016 ne font que confirmer cette tendance !
Dix mille heures de pratique sont nécessaires pour atteindre un niveau d’expert! Pourtant, les programmes de Supply Chain Finance (SCF) réservent encore de nombreux défis, même à ceux qui les mettent en place depuis des années : réussite, semi-réussite, désillusion, voire échec.
Selon l’étude 2016 de l’AFP (Association for Financial Professional) sur la fraude aux paiements, 48% des sociétés déclarent avoir subi un transfert bancaire ou une tentative de fraude en 2015, soit une progression de 27% par rapport à 2014.
Depuis quelques années, le rôle du trésorier d’entreprise a évolué vers une fonction plus stratégique. Traditionnellement, son champ d’opérations couvrait la gestion du cash, le contrôle des liquidités, la gestion des risques financiers et la gestion des relations bancaires.
Dans une économie toujours plus globalisée, les entreprises sont confrontées à de multiples risques ; des risques de diverses natures qui peuvent être en lien avec l’environnement de la société.
Les Fintechs sont des sociétés de tailles diverses qui combinent « Finance » et « Technologie ». Bien avant que ce terme anglo-saxon ne remplisse les journaux d’économie et autres blogs d’experts, Kyriba était donc déjà une Fintech.
Depuis environ une dizaine d’année est apparu au sein des entreprises, un profil nouveau : le Responsable Sécurité des Systèmes d’Information, autrement appelé le CISO (Chief Information Security Officer) dans le monde anglo-saxon.
L’art de la prévision est un art majeur dans le mandat que délivrent les directeurs financiers à leurs trésoriers. Un exercice complexe car il nécessite de se projeter dans un futur de plus en plus difficile à appréhender compte tenu du contexte macro-économique dans lequel nous évoluons.
Les trésoriers sont encore nombreux à utiliser le tableur Excel dans leur gestion quotidienne. C’est un fait ! Et s’ils sont si nombreux à adopter cette attitude, c’est vraisemblablement qu’ils trouvent des réponses conformes à leurs besoins à travers l’utilisation de cet outil.
En juillet 2015, le Comité Français d’Organisation et de Normalisation Bancaire (CFONB) recommandait à ses adhérents (les banques françaises) de ne plus accepter de fax de confirmation sur les ordres transmis (virements de trésorerie et virements tiers) et ce, au-delà du 31 décembre 2016.
Cher directeur financier, il va vous falloir du courage pour mener à bien les divers projets qui s’amoncellent sur votre bureau en ce début d’année 2016 : lutte contre la fraude, cash-pooling multi-pays, payment factory, optimisation de la relation bancaire, maitrise des risques de march
Kyriba poursuit son développement international avec l’ouverture de filiales à l’étranger mais aussi avec l’extension de son réseau de partenaires et d’offres proposées.
Le vaste mouvement de globalisation de l’économie amène les entreprises à être de plus en plus exposées à de nouveaux risques. Parmi les risques, on retrouve celui lié au non-respect de nombreuses règlementations en vigueur dans le domaine financier.
Cette nouvelle année 2017 commence comme 2016 s’est terminée, c’est-à-dire dans un contexte de taux d’intérêt très bas, d’incertitudes économiques et de grandes difficultés à trouver des financements pour les entreprises les plus fragiles. 
En cette période de fin d’année 2015, le géant de l’informatique Oracle vient d’annoncer un chiffre d'affaires global en baisse de 6%. Une information supplémentaire dans un monde économique qui regorge de de ce type de nouvelles.
Vous êtes nombreux à nous solliciter sur l’intérêt d’une centrale de paiement, communément appelée Payment Factory - et sur la façon la plus optimale de mettre en œuvre ce type de projet.
Trésoriers, vous êtes nombreux à vous interroger sur la meilleure façon d’échanger des données et des informations avec vos banques en mode dématérialisé. Bien souvent, les réponses fournies ressemblent à ceci :
La sécurité est l’affaire de tous ! Voici le discours régulièrement relayé par de nombreux conseils qui accompagnent les entreprises.
Le « Trapped Cash », ou le cash piégé, est de plus en plus courant dans les conversations des trésoriers car le besoin de consolider l’ensemble des liquidités est un enjeu majeur pour les entreprises.
En juillet 2015, le CFONB - Comité Français d’Organisation et de Normalisation Bancaire - a recommandé à toutes les banques françaises de ne plus accepter le fax comme moyen de confirmation des ordres transmis avec comme date butoir le 31 décembre 2016.
Vous êtes dirigeant, ou directeur financier d’une PME, et vous vous interrogez sur l’intérêt d’une solution de gestion de trésorerie au sein de votre système d’information. Cessez de vous interroger ! Compte tenu des avantages que vous allez pouvoir retirer de ce type de solution.  
Fintechs : entre intégration aux banques et indépendance, pourquoi choisir ?
Soutenue par la confiance de ses clients et l’engagement de ses équipes, Kyriba, solution de gestion de trésorerie en SaaS, ne cesse d’accroître sa part de marché.
Nous sommes tous d’accord sur le fait que la trésorerie représente un indicateur avancé des difficultés des entreprises. Mais les tensions, qui peuvent apparaitre sur la trésorerie, ne sont que le reflet de déséquilibres liés au financement de l’activité.
Qu’est-ce qui différencie une solution de gestion de trésorerie d’une solution de gestion de trésorerie ? Rien, diront les néophytes : intégration de relevés de compte, équilibrages, contrôle des conditions bancaires, etc.
Vous avez déjà mis en place une centralisation de trésorerie ? Alors, vous êtes désormais prêts pour passer à l’étape suivante en centralisant vos activités de paiement !
Vous êtes trésorier d’entreprise et vous devez faire un choix de solution. Mais, vous avez encore du mal à faire la différence entre le SaaS – Software as a Service et l’ASP. Ne vous inquiétez pas, ceci est parfaitement normal !
Vous faites certainement partie des 31 000 entreprises françaises ayant une activité exportatrice. Vous êtes peut-être concerné par les échanges à l’import? Quoiqu’il en soit, beaucoup d’entreprises sont aujourd’hui exposées au risque de change.
TOP 5 des idées reçues des trésoriers d’entreprise Idée reçue n°1 : récupérer ses relevés de comptes à l’international est long, complexe et coûteux.
« EMIR ? Qu’est-ce que c’est encore que cet EMIR ? ».
2 mai 2013, pas le temps de se remettre de la fête du travail. Aujourd’hui, ce sont les marchés qui sont à la fête ! Dans la foulée de la baisse du taux directeur de la BCE (Banque Centrale Européenne), l'euro/dollar connait un fort décrochage.
« Karl, savez-vous que 61 % des entreprises ont déjà subi une fraude ou une tentative de fraude ? Etes-vous sûr d’être en contrôle ? ». Voici comment mon directeur financier a décidé de m’accueillir ce lundi matin !
Voilà plusieurs semaines que nos équipes internes, accompagnées de consultants experts s’affairent à la mise en œuvre de notre projet de centralisation de trésorerie.
Ca y est, je viens d’être nommé trésorier ! Et voici ma première mission : mettre en place une solution de gestion de trésorerie pour le groupe. Pas évident pour commencer dans un nouveau poste ! Mais surtout, comment faire le bon choix ?
Connaître plusieurs mois à l'avance son niveau de trésorerie ? Voilà qui fournit aux entreprises un indicateur fort utile pour anticiper d'éventuelles difficultés à venir. Un financement bancaire sera moins facile à obtenir et plus coûteux si on a déjà le couteau sous la gorge !
e Leader de solutions en gestion de trésorerie en mode SaaS fait d’énormes progrès avec de nouvelles références comme Eurostar ou National Tax Search, une levée de fonds importante et le recrutement de nouveaux talents
La question de la trésorerie peut être complexe pour une entreprise ayant de nombreuses filiales pays ou diverses "business units" fonctionnant sous des systèmes informatiques hétérogènes. La solution est de disposer d'une visualisation globale et en temps réel des divers soldes.
Le trésorier, un partenaire stratégique pour libérer de la valeur
Vous pouvez chercher et parcourir la liste annuelle des métiers les plus stressants, vous constaterez que le métier de trésorier d’entreprise n’apparaît jamais dans le Top 10.
Solution SaaS (donc Cloud) ou ASP (donc hébergée) ? Pas si simple de s’y retrouver lorsque l’on est trésorier en quête d’une solution de gestion de trésorerie et de risques.
La fonction de trésorerie d’entreprise, née dans les années 70 suite à la crise pétrolière et l’envolée des taux d’intérêt, a longtemps été caractérisée par des processus manuels et limitée à quelques tâches très ciblées comme le contrôle des frais bancaires ou
Difficile aujourd’hui, pour les trésoriers, de se passer d’une signature électronique !
Les perspectives du marché chinois semblent inépuisables. Et il n'est pas pensable pour les entreprises européennes de ne pas tenter l'aventure. Un mot qui fait souvent peur aux financiers et aux trésoriers en particulier, habitués à mesurer les risques.
  Depuis plus de 5 ans, la mise en œuvre de la réforme SEPA en Europe ouvre la voie à la constitution de Payment Factory.
  Comment les entreprises et les banques s’organisent pour faire face à la crise (des liquidités) ?